Réponse du 21/11/10 au Maire

Objet:                                                                                                                                                              Courbevoie le 21/11/2010

Rencontre de l'architecte du projet de La Tour Phare

 

Bonjour Monsieur Le Maire,

Par votre courrier du 12/11/2010, vous me demandiez si je souhaitais rencontrer l'architecte du projet de La Tour Phare dans le cadre de notre opposition commune à sa construction.

J'en suis vivement intéressé sous condition que nous puissions avoir en notre possession un dossier avant cette rencontre, car cette construction sera la destruction de notre quartier à terme.

En effet, il me parait indispensable de pouvoir aborder dans les phases avant, pendant et après cette construction, sans oublier les perturbations de la tour AVA (à minima jusqu'au 4° Trimestre 2011):

1. les impacts sur le trafic piétonnier (la Tour AVA va déjà en doubler le flux dans certains axes),

2. les impacts sur le trafic routier, tant sur sa capacité de trafic que de stationnement (300 véhicules de plus pour la Tour AVA, soit une augmentation de plus de 10%),

3. les impacts sur le trafic aérien, réduisant de manière significative les capacités de Roissy et du Bourget par la hauteur de la tour, sans oublier le défilé aérien du 14 juillet qui mérite, peut être, quelques réflexions (sic),

4. les impacts sur le trafic des transports en commun (la Tour AVA va déjà tirer plus de 2000 voyageurs supplémentaires),

5. les impacts sur les projets de renforcement des transports dans le cadre du réaménagement du territoire,

6. les impacts sur la faculté de la tour à résister aux actes de terrorisme,

7. les impacts sur l'infrastructure de la tour dans le cadre de l'alimentation en électricité, en eau et en évacuation,

8. les impacts sur le CNIT reconnu Monument Historique,

9. les impacts sur l'ombre pour lequel nous pouvons d'ores et déjà dire qu'elle va en générer pendant plus de 4 mois sur les immeubles avoisinants.

 

Je pense, en considérant que nous ne puissions apporter aucune critique sur le concept architectural, que la mise en oeuvre de cette tour est bien autre et ne rentre pas du tout dans un programme de développement du territoire (SDRIF) mais va plutôt provoquer la mort de notre quartier et l'asphyxie de La Défense.

Au lieu d'investir dans des tours, il serait plus pertinent de le faire dans les moyens d'accès de La Défense afin de rendre ce Pôle d'Affaires d'abord viable, avant de prétendre le développer. Les Entreprises le fuient aujourd'hui par son prix, demain ce sera par ses dysfonctionnements.

 

Restant à votre disposition

Bien cordialement

 

Dominique GILLANT

Créer un site gratuit avec e-monsite - Signaler un contenu illicite sur ce site